Les Convivialistes

En 2013, sous l’impulsion du sociologue Alain Caillé, le Manifeste Convivialiste (également disponible au format papier en librairie) fut publié afin de synthétiser les idées partagées par un large groupe d’auteur-e-s dont Edgar Morin, Roland Gori ou encore Hervé Kempf. Ce texte d’une trentaine de pages, se donne pour but de dégager les directions à explorer collectivement afin d’éviter les impasses dans lesquelles semble nous mener le processus de développement capitaliste débuté au XVème siècle.

La démarche Convivialiste va dans le sens d’une prise de conscience courageuse de la situation actuelle et souhaite, par les échanges et la pensée collective qui nous est si chère, produire des alternatives dépassant les dogmes et les échecs passés.

En juin 2016, à l’occasion de la 3ème édition de “Philosophie à vif” au théâtre de la Tempête, une série de tables rondes filmées a permis à plusieurs des penseurs associés au mouvement de bavarder en public :

une politique de civilisation : du Conseil National de la Résistance et de L’esprit de Philadelphie (avec Alain Supiot)

quelle philosophie politique aujourd’hui face à l’hubris ?

au-delà du néo-management, vers des modes de gestion convivialistes ?

prodromes d’apocalypse

 quelle autre École ?

quelle autre économie ?

Partager le contenu de cette page